C’est le printemps, la saison où l’envie de sortir nous reprend !

Pipit rousseline (Anthus campestris) Pipit rousseline (Anthus campestris) - © Grand Site Sainte-Victoire Matthias Magnier

Il est essentiel de retrouver les bonnes habitudes. Rester sur les sentiers balisés est primordial pour la sécurité (ne pas se perdre) et pour le respect de la nature. C’est en effet le meilleur moyen de réduire les impacts sur la faune et la flore.

Sur le terrain, des panneaux « Pour la tranquillité des espèces protégées accès temporairement interdit » délimitent des zones particulièrement sensibles. En franchissant cette barrière vous vous exposez à une contravention de quatrième classe (135 €).

Article R.415-1 du code le l’environnement, perturbation intentionnelle d’une espèce protégée."

)

Partager cette page