Comment se comporter avec la faune sauvage

© Photo Claire Kissel

La randonnée, un moment de découverte en tous genres

A l’occasion d’une randonnée,  si vous ayez la chance et l’émotion de croiser un jeune animal, sachez  qu'il y a un comportement spécifique à avoir.

 

Le principe de conduite :  «Guardare ma non toccare »

S’il est seul ou que des adultes soient proches de lui, gardez vous de l’approcher. Regardez le mais ne le touchez pas. Votre odeur pourrait provoquer le rejet de sa mère. Ne vous laissez pas tenter à prendre le jeune dans les bras, ne le capturez pas.

Si vous supposez que l’animal est souffrant, contactez le Centre régional de sauvegarde de la faune sauvage à  Buoux qui  pourra vous aider à prendre les bonnes décisions :  04 90 74 52 44.

Expliquez à vos enfants qu’il ne faut pas déranger cet animal et tenez votre chien sous contrôle

Les enfants ont tendance à vouloir aller câliner ces petits être fragiles. Expliquez leur que ce ne sont pas des peluches, que ce sont des animaux sauvages et libres. Et de façon générale en milieu naturel, gardez votre chien sous contrôle car il pourrait provoquer une panique ou blesser.

 Excluez l’idée de ramener le jeune animal chez vous

Capturer un jeune animal s’avère souvent être néfaste… Et la détention d’animaux sauvages est très réglementée par la loi http://www.developpement-durable.gouv.fr/La-reglementation-sur-les-animaux.html

Pour plus d'informations, contactez-nous.

Partager cette page