Le mur d'enceinte du prieuré de Sainte-Victoire retrouve la forme

Le mur d'enceinte du prieuré de Sainte-Victoire, le prieuré, la croix de Provence © Maxime Dodemant

Une fois les abords de ce mur historique débroussaillés, l’entreprise Sele a conforté les brèches, les parements et les couronnements. Ce travail de pierres sèches a nécessité l’héliportage de plusieurs dizaines de tonnes de pierres.

Visible depuis la vallée, l’ouvrage ainsi réhabilité redonne toute son âme au site du Prieuré...

Bâti au XVIIe siècle, le prieuré était prévu pour héberger une petite communauté de moines. Dans ce milieu hostile, les religieux devaient se suffire à eux-mêmes aussi le site ne se résumait pas à une chapelle et ce qui est aujourd'hui le refuge mais comprenait aussi un jardin exposé au sud, en falaise ainsi que ce qui est connu sous le nom de "Pré aux moines" en face nord de Sainte-Victoire. Cet espace dégagé est clôturé par un mur d'enceinte.

Le Grand Site a, dès le départ, intégré sa restauration au programme d'aménagement et d'amélioration du Prieuré.

Partager cette page