Travaux « ecopaysagers » sur le piémont sud de la montagne Sainte-Victoire

Travaux « ecopaysagers » sur le piémont sud de la montagne Sainte-Victoire

La coupe de pins sur une dizaine d’hectares en plusieurs secteurs a été minutieusement réalisée au profit de la faune, de la flore et du paysage.

Un chantier pas tout à fait comme les autres

Travailler au pied de Sainte-Victoire n’est  jamais tout à fait ordinaire. D’autant plus quand la coupe de bois vise à la fois à favoriser les orchidées, convenir aux rapaces et magnifier le paysage. Le travail doit être fin et conduit avec soin dans ce site protégé.

 

Ouverture des milieux et des perspectives

Ces coupes sélectives de jeunes pins d’Alep consistent à maintenir, le long de la route, le tapis de garrigue. Les bouquets de chênes, qui pourront être exploités en taillis, sont conservés ainsi que les grands pins. La vue sur le déroulé de la falaise est ainsi augmentée, avec la mise en valeur des richesses chromatiques et de textures de la garrigue, des terres rouges, des prairies de la falaise et des affleurements rocheux.

 

 

La richesse des milieux ouverts

Ces espaces entre l’oppidum d’Untinos et la Torse sont le territoire de chasse des grands rapaces. Les prairies, où poussent les orchidées,  les emblavures propices aux plantes messicoles, les garrigues abri des insectes et de reptiles sont, entre quelques vieux grands pins rescapés de l’incendie de 1989, colonisées par les jeunes pins.  Cette dynamique conduit vers un milieu homogène moins riche en biodiversité et qui est plus sujet au risque de propagation des incendies.

 

De l’alternance nait la richesse

On ne le répètera jamais assez, la richesse des milieux méditerranéens vient de leur variété. En outre, interrompre le couvert forestier ralentit la course du feu. En prévenant  l’installation d’une pinède homogène et dense, on intervient aussi bien en faveur de la biodiversité et des paysages que pour la prévention des incendies.

 

Les travaux ont été réalisés sur 10 ha par l’entreprise d’insertion Aix Multi Service, sous maitrise d’ouvrage du Grand Site, pour un coût de 8000€.

Partager cette page