Aigle de Bonelli

Rapace de taille moyenne (1,70m d’envergure), au plumage contrasté blanc et noir,  l’Aigle de Bonelli (Aquila fasciata) est spécifiquement méditerranéen.

Il fréquente les grands massifs calcaires de Provence et du Languedoc. C’est aujourd’hui l’un des oiseaux les plus menacés de France, puisque la population est passée de 80 couples environ au début des années 60 à seulement 29 couples en 2012. L’espèce bénéficie aujourd’hui d’un statut de protection très important et fait l’objet d’un plan national d’action depuis 1999. Ce plan a pour objectifs de protéger les individus, d’améliorer le succès de la reproduction, d’améliorer les connaissances sur l’espèce et de développer la sensibilisation.

Sur la montagne Sainte-Victoire, un nouveau couple est venu reconquérir en 2009, un site abandonné à la fin des années 80. Ce sont aujourd’hui 2 couples qui fréquentent le massif.

Le Grand Site s’attache à préserver la tranquillité des oiseaux sur les sites de reproduction durant la période d’installation et d’élevage des jeunes, et à maintenir les milieux ouverts indispensables à l’espèce.

La rencontre avec l’Aigle de Bonelli reste toujours un moment privilégié. Vous aurez ainsi peut-être la chance d’observer cet oiseau splendide longeant les falaises du versant sud, ou chassant dans la plaine de l’Arc.

GSA5853 (Agrandir l'image). © Grand Site Sainte-Victoire Matthias MAGNIER

IMG4812 (Agrandir l'image). © Grand Site Sainte-Victoire VĂ©ronique PAUL

Partager cette page