Erable

Erable champêtre Erable champêtre (Acer campestre) - © Grand Site Sainte-Victoire Xavier Nicolle

L’Erable de Montpellier (Acer monspessulanum) (5 à 6 m), à écorce lisse puis fendillée quand il vieillit, est fréquent dans les chênaies vertes ou pubescentes.

Il se plait dans les bois clairs, garrigues et rocailles. Il fleurit en mai, présente des fleurs jaunes verdâtres pendantes et groupées en grappes touffues. Ses fruits à corps ventrus et durs sont visibles en septembre. Ils sont disamares, c'est-à-dire avec 2 « ailes ».

Ses feuilles caduques trilobées  le différencient de l’érable champêtre dont les feuilles sont composées de 3 à 5 lobes. Celui-ci (Acer campestre ) pousse plutôt dans les haies et ripisylves, peut atteindre 10 m et porte des fruits décoratifs à ailes rougeâtres.

Pour en savoir plus : Secrets botaniques de Sainte-Victoire  (LINK vers boutique)

  • Agrandir l'image 1.
    © Grand Site Sainte-Victoire Xavier NICOLLE
  • Agrandir l'image Feuille d'Erable champêtre.
    Feuille d'Erable champêtre (Acer campestre)
    © Biotope Yves DOUX
  • Agrandir l'image 3.
    © Grand Site Sainte-Victoire Xavier NICOLLE
  • Agrandir l'image 4.
    © Grand Site Sainte-Victoire Matthias MAGNIER
  • Agrandir l'image Feuille d'Erable rouge à l'automne.
    Feuille d'Erable rouge à l'automne
    © Grand Site Sainte-Victoire Matthias MAGNIER

Partager cette page