Genévrier oxycèdre

© BIOTOPE Maxime BRIOLA

Le cade ou genévrier oxycèdre (Juniperus oxycedrus ) est le plus courant des trois espèces de genévriers qui poussent sur le massif.

Il peut devenir un petit arbre mais reste plus connu sous sa forme en boule vert cendré, lorsqu'il reconquiert friches et espaces brûlés. Sur le versant nord, les landes à genévriers se développent à la faveur de sols pauvres tels que les anciens espaces de pâture. Ces landes sont des milieux de transition.

Le cade se reconnaît à ses baies rouges et ses feuilles en aiguilles, regroupées par trois, dont le dessous est marqué de deux traits blancs (mnémotechnique : “ka-deux traits”)

L'huile de cade, cicatrisante, est utilisée en dermatologie. 

Pour en savoir plus : Secrets botaniques de Sainte-Victoire  (lien vers boutique)

communis (Agrandir l'image). Genévrier commun - © BIOTOPE Maxime BRIOLA

Juniperus2 (Agrandir l'image). Genévrier de Phénicie - © BIOTOPE Maxime BRIOLA

Partager cette page