Connaître et protéger la nature

On estime que plus de 60% des écosystèmes se sont dégradés ces 50 dernières années, et que plus d’un tiers des espèces est aujourd’hui menacé d’extinction.

Or les milieux méditerranéens qui occupent seulement 1,5% de la planète hébergent 20% de la flore.

C’est dire la responsabilité de notre territoire.

Sur le Grand Site, les inventaires et les suivis réalisés avec les scientifiques révèlent un bon état global de conservation de la flore et de la faune.

Cependant, les menaces de dégradation existent. La forêt reconquiert les espaces abandonnés par l’agriculture remettant en question une mosaïque de milieux naturels très favorable à la biodiversité. Et certaines activités humaines peuvent avoir un impact négatif, tels la destruction d’habitats ou le dérangement de la faune.

Les objectifs prioritaires de l’action du Syndicat sont :

  • La recherche d’un équilibre dynamique entre les milieux ouverts et les peuplements forestiers
  • La protection d’habitats ponctuels de grande valeur patrimoniale : éboulis, bords de rivière et zones humides, grottes et cavités, ilots forestiers âgés
  • La préservation d’espèces spécifiques au site, rares ou en mauvais état de conservation
Garde Nature

Des espèces végétales sous haute protection

Les inventaires botaniques menés par le Grand Site avec les scientifiques ont permis de déterminer une vingtaine de plantes* qui sont régulièrement suivies par les gardes nature.

Objectif : 2 500 ha de pelouses naturelles

Les pelouses naturelles de crêtes sont le refuge de nombreuses espèces animales et floristiques, et le territoire de chasse privilégié des rapaces.

Natura 2000 : c’est le Grand Site qui anime

Le site Natura 2000 s’étend sur plus de 32 000 ha, avec des extensions sur le Var.

Zygene du Lotier (Zygaena loti)

Pour protéger, il faut connaitre : vieux arbres et papillons

Le premier enjeu de la protection de la nature est de bien connaitre les espèces : exemple avec les papillons et les vieux arbres.

Dinosauriens, crocodiliens, tortues, oiseaux et mammifères d’un autre âge

Le Grand Site Sainte-Victoire est considéré comme un des hauts lieux de la paléontologie depuis la découverte au début du XXème siècle d’extraordinaires gisements d’œufs de dinosaures.

Partager cette page