Préservation du patrimoine bâti

Abris sous roche de la Grande Baume à Peyrolles, dans le vallon du Loubatas. - © Grand Site Sainte-Victoire Sylvain DARREY

Héritage à transmettre, la richesse patrimoniale du Grand Site Sainte-Victoire est multiple : patrimoine bâti, archéologique et préhistorique, patrimoine paysager marqué par l’empreinte du peintre Paul Cézanne.

On compte ainsi 200 constructions patrimoniales, 416 sites archéologiques et 44 sites fossilifères recensés et prospectés, dans un état de conservation variable.

Sans vouloir tout conserver, il s’agit d’intervenir sur les éléments les plus représentatifs, remarquables et menacés.

50 ans de restauration au Prieuré, l’histoire continue

 

Le Prieuré de Sainte-Victoire, au sommet de la montagne, était en 1960 dans un état de ruine. A force d’hommes, l’Association des Amis de Sainte-Victoire fait revivre ce lieu tel qu’il a été construit au XVII° siècle.

Pneus, épaves et dépôts sauvages sont régulièrement enlevés

Epaves, décharges, déchets, pneus… : tout doit disparaitre

La beauté d’un paysage résulte parfois de l’effacement des traces disgracieuses laissées par l’homme.

Faire connaitre les techniques de l’eco construction

L’exemplarité et le caractère démonstratif de l’opération de réhabilitation de la ferme de Beaureceuil qui accueille les locaux du Grand Site ainsi qu’une salle communale sont à l’origine d’un programme d’animation sur les questions liées à l’énergie et au développement durable.

Partager cette page