Campagne de restauration de la grande enceinte du Prieuré de Sainte-Victoire

mur-d-enceinte-du-Prieure-de-Sainte-Victoire-2014 © Grand Site Sainte-Victoire

Les travaux qui ont débuté en avril se poursuivront jusqu’à l’hiver après la pause estivale. Après débroussaillement de l’ouvrage, brèches, parements et couronnements sont repris dans les règles de l’art de la pierre sèche.

Une construction de grande qualité

La grande enceinte des terres du Prieuré de Sainte-Victoire sʼétend sur plus de 300m de long en contrebas du Prieuré de Sainte-Victoire. Cette clôture nord des terres du Prieuré a été édifiée aux environs de 1670.
Ce mur à double parement en pierres sèches, construit à flanc de la montagne, présente un très bel intérêt architectural.

Un patrimoine à préserver

Bien que l’ouvrage soit remarquablement conservé 350 ans après sa construction, des désordres, usures et débuts de ruines du mur apparaissent à de nombreux endroits, générés soit par le vieillissement de l'ouvrage soit par les passages sauvages.

Cette campagne de travaux a pour but de stabiliser lʼédifice et dʼéviter quʼil ne se dégrade davantage, en bref de stabiliser le mur dans son état actuel

 Quelles étaient les fonctions de cette enceinte ?

  • clore les terres du Prieuré, vis-à-vis des pénétrations de l'extérieur (loups, personnes, éventuellement) et pour contenir le bétail à lʼintérieur (brebis, chèvres…)
  • asseoir une présence symbolique au sommet : le thème de lʼenclos est commun à toutes les installations religieuses isolées, cela permet de marquer un territoire humanisé et dédié à la divinité dans un monde laïc et, ici, de surcroît sauvage et hostile.
  • faire la démonstration visible de la conquête du sommet : lʼenceinte est visible depuis très loin et lʼon peut imaginer que lorsque les terres étaient en activité, la végétation était très différente entre les terres pâturées à lʼintérieur et les terres plus sauvages à lʼextérieur.

 (extrait de l’étude Etat des lieux et projet - Pré des Moines et Grande Enceinte des terres du Prieuré de Sainte-Victoire -  Xavier Boutin, architecte).

Mur-d-enceinte-du-prieure-de-Sainte-Victoire (Agrandir l'image). © B.Coulet

Le prieure de Sainte-Victoire (Agrandir l'image). © G.Flayols

Partager cette page