Rencontres avec la faune : ce qu’il faut savoir

Découvrir et observer avec discretion

Au printemps, les naissances sont nombreuses et la nature est en effervescence. En randonnée, les rencontres avec la faune sont donc plus fréquentes et il est important de savoir quel comportement adopter, surtout lorsqu’il s’agit d’un jeune animal.

« Guardare ma non toccare  »  : regarder sans s’approcher ni toucher est le principe de conduite le plus sage.

Si vous voyez un animal seul, gardez-vous de l’approcher car cela ne signifie pas forcément que ses congénères, adultes parfois, l’ont abandonné ou sont même loin de lui. Observer en famille la faune dans son milieu naturel est une expérience fascinante. Ce privilège s’accompagne de la responsabilité de traiter les animaux avec le respect dont ils ont besoin :

  • Ne vous laissez pas tenter de prendre dans les bras, ni de toucher les animaux (une mère qui sentirait l’odeur de l’homme sur son petit pourrait en effet l’abandonner).
  • Gardez vos distances.
  • Restez silencieux lorsque vous les apercevez afin de ne pas les effrayer.
  • Tenez votre chien sous votre garde, et maintenez-le en laisse jusqu’au 30 juin conformément à l’arrêté relatif à l’interdiction de la divagation des chiens.
  •  Excluez l’idée de ramener le jeune animal chez vous, outre l’atteinte au respect de la nature, sachez que la détention d’animaux sauvages est très réglementée par la loi.
  • Enfin si  l’animal semble souffrant, contactez le Centre régional de sauvegarde de la faune sauvage qui  vous guidera vers les bonnes décisions.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp