Prévenir les incendies

Face au brasier. Lutte des sapeurs-pompiers des Bouches du Rhône dans la fumée la nuit - © S.D.I.S 13

La prévention des incendies commence par éviter les départs de feu.

Cela passe par la sensibilisation des propriétaires (barbecue par fort vent, brulage non contrôlé…) et des usagers (cigarette, travaux avec engins motorisés…).

Si un feu se déclare, il faut alors éviter qu’il prenne de l’ampleur. Les zones proches des habitations et des voies de circulation sont débroussaillées. Des pistes et des citernes d’eau ont été installées dans les forêts pour faciliter le travail des pompiers.

Le Grand Site a pour mission de coordonner toutes ces actions préventives. Il réalise des travaux forestiers et anime le réseau des acteurs publics et privés.

 

Débroussailler c’est se protéger

Le débroussaillement reste la meilleure protection contre le feu. Il permet de ralentir sa propagation, diminue sa puissance et évite que les flammes n’atteignent les habitations tout en permettant aux pompiers d’intervenir plus rapidement.

Que faire face au feu ?

Le grand incendie de fin aout 1989 a ravagé 4 500 ha sur la montagne Sainte-Victoire et le plateau du Cengle . Puis, de 1990 à 2013, on compte 300 feux pour seulement 450 ha brulés sur tout le territoire du Grand Site (35 000 ha).

La création de grandes coupures contre le feu

L’objectif du Grand Site sur ces zones est de créer et de maintenir de vastes étendues non boisées bordées de forêts peu denses. Ainsi si un incendie arrive, il sera arrêté ou au moins freiné par cette grande coupure de végétation.

Le traitement des zones incendiées

Les travaux de restauration de terrains incendiés (RTI pour les initiés) ont pour but de « réparer » les paysages après le passage des flammes.

Conserver une activité agro-pastorale dynamique

Le maintien des activités agricoles et pastorales est une priorité du Grand Site.

Partager cette page